Conseils d’entretien et petites réparations en plomberie

entretien et petites réparations en plomberie

Le plombier intervient toujours au moment opportun, mais cette intervention peut-être optionnelle dans certains cas. En vous aidant de quelques petites recommandations pratiques, vous pourrez détecter une fuite sans le moindre souci. Nos conseils vous viendront aussi en aide quand vous serez amené à remplacer des petits équipements sans faire appel à un plombier.

Connaître le volume exact de perte d’eau de sa tyauterie grâce à compteur

une hausse importante de facture d’eau par rapport à votre consommation habituelle est généralement due à la présence d’une fuite via votre canalisation.

Commencez d’abord par couper le compteur. Ne le rouvrez pas avant au moins douze à vingt quatre heures.

Maintenant que le compteur a été coupé, il ne vous reste plus qu’à noter ce qu’il mentionne comme chiffres et à le refaire au moment de le rouvrir. Le rapprochement des deux chiffres vous permettra de calculer la différence et de trouver l’écart pour déterminer la quantité exacte d’eau perdue :

  • Opérer la détection d’une fuite est un jeu d’enfant. Il vous suffit de stopper provisoirement le robinet principal en aval du compteur et de le réactiver aprèsdouze à 24 h.
  • Muni d’un stylo et de votre bloc note, relevez ce qui est indiqué sur le compteur. L’indication en m3, c’est votre consommation en eau. Impossible de louper les autres unités : hl, décalitres et litres à droite de la virgule. A bout de 12 à 24 h, notez de nouveau ce qu’il affiche et calculez l’écart pour connaître votre taux exact de perte d’eau .
  • Lisez sur votre compteur d’eau et notez ce qu’il affiche après l’avoir réactivé au bout de douze à vingt quatre heures . Laissez l’eau s’échapper de votre robinet tout en surveillant le compteur Le cas où ce dernier tourne révèle une fuite de canalisation d’eau . Notez l’indication finale après l’avoir arrêté une nouvelle fois. Prenez votre machine à calculer et tentez de rapprocher les résultats pour calculer l’écart et connaître le volume d’eau perdu. Pour connaître le débit réel de fuite, divisez le chiffre obtenu par 12 ou par 24 selon la durée de coupure.
  • Quand la fuite est repérée et que votre volume et débit de fuite d’eau sont aussi connus. Faites le tour de vos installations et robinets défectueux pour combler la fuite d’eau .

 comment faire en cas de fuite de tuyaux ?

Une fuite plus ou moins importante réside au niveau d’un tuyau ou d’un raccord défectueux.

  • Quel produit de comblage choisir pour son tuyau fuyant en cuivre ?

Il n’y a pas trente six mille façons de réparer une fuite sur un tuyau Cu, soit vous utilisez un ruban adhésif spécial autoamalgamant ou bien vous vous servez d’un mastic adhésif bi-composant et durcisseur.

  • Le raccord a du mal à tenir : Comment procéder ?

Si votre raccord manifeste une fuite, c’est que le joint nécessite d’être remplacé.

  • Se servir d’ un mastic pour réparer une fuite d’eau sur un tuyau en cuivre :

On ne colmate pas une fuite de tuyau en cuivre sans frotter la conduite. La zone à colmater est à préparer en premier. Servez-vous d’un mouchoir bien propre pour l’essuyer. Ensuite, commencez par laquer délicatement le tuyau en Cu sur une zone à peu près plus large que la fuite de façon à faciliter l’accroche du produit.

Pour parfaire son polissage, il faudra utiliser une brosse métallique, une laine fine ou un morceau de toile émeri fine Fragmentez le mastic en premier puis, moulez- le. Répétez l’action jusqu’à obtention d’ un mélange de produit uniforme et huileux . Le mastic une fois prêt, vous pouvez l’appliquer sur la conduite. La zone de fuite a été bien décapée . Il vous faudra maintenant y aplatir le mastic initialement malaxé et vous assurer qu’il adhère tout à fait à celle-ci. Patientez le temps de séchage nécessaire pour qu’il sèche .

  • Les bonnes pratiques de bouchage de tuyau en cuivre à l’aide d’un ruban adhésif autoamalgamant

Nettoyez le tuyau, poncez-le d’abord et séchez-le ensuite en utilisant un sèche-cheveux. Passez immédiatement à la préparation de la bande adhésive et autoamalgamante à appliquer sur la conduite.

habitudes à adopter sans faire appel au plombier

 Comment faire pour stopper la fuite au niveau d’un raccord abîmé ?

Il existe trois façons de résoudre un problème de fuite sur une bague PVC :

  • La remplacer quand elle est défectueuse.
  • La resserrez simplement si elle est encore récupérable.
  • songer à remplacer ou à replacer le joint.

Colmatage antifuite : quelle solution choisir pour son tuyau en cuivre

Trouver d’où provient une fuite du premier abord parait impossible ou presque ; les causes sont nombreuses : Gel de tuyaux , défaut de conception , soudage de mauvaise qualité, défectuosité de tuyaux suite à un choc direct, effet coup de bélier, micro-vibration… Un ruban adhésif antifuite autoamalgamant ou un mastic antifuite bi-composant est utile par exemple pour colmater les petites fuites alors que c’est différent pour le cas d’un gros jet de fuite nécessitant cette fois-ci l’assemblage d’un nouveau raccord .

  • Mastic bicomposant antifuite durcisseur et adhésif :

Proposé en barres ou bien en tablettes minidoses, le mastic antifuite bi-composant comprend deux composants dissociés : adhésif et durcisseur . On le malaxe avec les doigts jusqu’à obtention d’un mélange parfaitement homogène et moelleux qu’on applique sur la zone de contact, c’est à dire la partie fuyante de votre tuyau en Cu pour permettre le colmatage.

  • Bande antifuite adhésive :

A la différence d’un ruban adhésif électricien et de tout autre type de bandes adhésives d’ailleurs,, le ruban antifuite est autoamalgamant. Il est specialement conçu pour le calfeutrage d’une fuite ; se fond avec le tuyau pour en consolider le colmatage .

Comment colmater une fuite sur son tuyau en PVC

  1. Empêchez l’eau de fuir à commencer par couper le compteur

Le compteur une fois fermé , pas la moindre goutte ne doit continuer à traverser en amont de votre tuyauterie endommagée .

  1. Localisez et sectionnez la partie défectueuse du tuyau PVC :

L’opération commence par le repérage de part et d’autre de la partie abimée de votre tuyau PVC. Une fois cela effectué, opérez directement sa découpe avec une scie à guichet, une scie à métaux ou une scie égoïne .

  1. Les segments résiduaires doivent être entièrement polis

Préférez le papier abrasif, le cutter ou le petit couteau à l’ébavureur traditionnel !

  1. Maintenant place au dégraissage des différentes surfaces de contact :

Prenez votre feuille essuie-tout, imprégnez- la d’alcool pour opérer le décrassage des manchons et de toutes les extrémités de la conduite sur trois à cinq centimètres.

  1. Maintenant il est temps de procéder au dégivrage des surfaces de contact :

L’étape est incontournable pour garantir une bonne adhérence à la colle .

  1. Les tronçons de tuyau à échanger une fois réunis ; Il vous faudra les jauger

Avant d’ôter la partie endommagée pensez à la mesurer . Retirez donc 1 cm de la longueur ainsi obtenue.

  1. Préparez et segmentez le tronçon de tuyau servant à remplacer la partie défectueuse :

Votre tube de remplacement une fois prêt, introduisez- le délicatement dans les mâchoires d’un établi pliant. Prenez ensuite un feutre et commencez par marquer la longueur de coupe . Muni d’un scie à guichet, scie à métaux ou scie égoïne coupez le nouveau tube puis ébavurez ses zones de contact. Vous pouvez utiliser un papier abrasif ou un cutter à la place.

  1. Pensez maintenant à connecter le nouveau tuyau à votre système de tuyauterie :

Votre canalisation est maintenant prête à accueillir le morceau de tuyau de remplacement ! Pensez d’abord à écarter légèrement l’une des sections de conduite restantes puis commencez dès lors à ouvrir les colliers qui maintiennent la partie la plus courte. Ceci, de telle sorte qu’ elle soit séparée du mur ou bien déposée au sol .

  1. Collez les surfaces de contact :

Appliquez la glu sur les surfaces dégelées soit à l’intérieur des manchons, ou bien à l’extrémité du tube et des sections de la conduite d’origine.

  1. Le tube doit être relié aux manchons :

Pour terminer, il ne vous reste plus qu’à relier manchons et tubes. Faites alors incorporer les manchons aux extrémités du tuyau neuf , sans les faire tourner. Le tuyau de remplacement doit être ensuite enfilé des deux côtés, de part et d’autre .

Remplacement d’une chasse d’eau : astuces utiles

Ca y est c’est décidé, il vous faudra remplacer votre ancienne chasse d’eau . Vérifiez donc au niveau du clapet d’arrivée et assurez-vous qu’il soit bien fermé . Sa place se trouve à l’un des deux côtés du réservoir.

  1. Le démontage d’une chasse d’eau passe d’abord par le retirage de son couvercle !

Le seul moyen de désinstaller une chasse d’eau tirette, c’est de la dévisser. Quant au démontage d’une chasse d’eau pressoir, il vous faudra défaire le fil la liant .

  1. Pensez maintenant à enlever l’ ancienne chasse d’eau :

Prenez votre clef plate ou clef à molette et dévissez directement l’écrou : la pièce qui relie le robinet d’arrivée au système de remplissage. Il vous faudra aussi désinstaller le robinet du flotteur en retirant l’écrou en plastique le fixant. Dévissez-le pour ce faire. Effectuez une rotation de 90 ° dans le sens contraire à celui de l’ aiguille d’une montre. Refaites la même opération pour pouvoir retirer l’écrou en plastique et détacher le robinet flotteur du réservoir.

  1. Pour préparer votre toilette à l’installation de votre nouvelle chasse d’eau ; pensez à retirer le joint du réservoir des toilettes :

Les écrous assurant la fermeture du réservoir de votre WC sur la cuvette doivent être démontés. Il vous faudra alors les dévisser ! Retirez ensuite les vis par le haut. Après l’avoir démonté retirez le réservoir et posez-le . Votre soin d’étanchéité usé doit être retiré à son tour. Servez-vous d’ une clef spéciale pour ce faire.

  1. Le montage d’une nouvelle chasse d’eau nécessite également le replacement du réservoir sur la cuvette :

La purification du céramique passe avant la réinstallation du réservoir. vous devez visser son fond et aussi l’écrou du système de la nouvelle chasse d’eau en vous servant d’une clef spécifique pour ce faire. Opérez le montage du nouveau joint mousse à son tour ; introduisez la rondelle conique au vis de fixation du réservoir, puis ce même vis en dernier. Serrez-en parfaitement les écrous.

  1. Restauration robinet/flotteur , l’avant-dernière étape du montage de la chasse d’eau neuve :

Préparez un joint à coulisser sur le pas de vis du robinet flotteur. Intégrez ensuite ce pas de vis dans son trou. Dès lors que ce sera fait , immobilisez l’écrou de fixation du flotteur puis, montez le joint fibre dans l’écrou du robinet. A l’aide d’ une clef adaptée , vous pouvez serrer l’écrou tout en maintenant le robinet..

  1. L’installation de votre chasse d’eau neuve vient en dernière phase :

La hauteur du nouveau mécanisme de chasse doit correspondre à la taille du réservoir. Il vous faudra par la suite installer le mécanisme tout au fond du réservoir, notamment sur sa base. La fixation s’opère par rotation manuelle tournant à 90° dans le sens d’une montre.

 Comment opérer le nettoyage d’un chauffe-eau sans encombre ?

  1. Avant de nettoyer votre chauffe-eau, déconnectez le totalement du courant en débranchant la prise

Pour sécuriser votre opération de nettoyage de chauffe-eau électrique, la première chose à faire consiste à éteindre son dinsjoncteur. Retirez également le fusible une fois cela terminé.

  1. C’est maintenant que vous devez le nettoyer

Faire une vidange n’est pas indispensable pour un chauffe-eau stéatite. Pour celui d’un chauffe-eau électrique à résistance thermoplongée en revanche , la cuve du chauffe-eau électrique doit être totalement vidangée.

  1. La vidange une fois terminée, passez tout de suite à l’étape de la désinstalltion de la résistance du chauffe-eau électrique

Vous avez réussi à vidanger votre chauffe-eau électrique ? Bravo ! Place maintenant au démontage de la résistance. Elle est logée juste en dessous du capot de protection. Dévissez le en premier pour démonter facilement la résistance de votre dispositif de chauffage.

  1. Pasteurisez- la :

purifiez la résistance avec un détartrant commercial. Trempez-la quelques heures dans la solution de lavage puis commencez par la nettoyer avec une brosse métallique. Rincez à l’eau chaude !

  1. Avant de brancher et de réactiver votre chauffe-eau électrique , il vous faudra remettre la platine à sa place

La restauration de la platine suffit pour le cas d’un chauffe-eau électrique à résistance thermoplongée. Pour celui d’un chauffe-eau électrique à résistance stéatite en revanche, le remontage du fourreau est nécessaire sur la résistance avant restauration de cette dernière dans la cuve. Celle-ci doit être remplie avant la remise en marche du dispositif de chauffage.